L'INFECTION A EBOLA VIRUS POUR LES NULS

L'INFECTION A EBOLA VIRUS POUR LES NULS
Catégorie : Actualité scientifique et médicale

A l'heure ou la république du Congo est touchée par une nouvelle épidémie, les media alertent l'opinion publique sans toujours donner un minimum d'informations claires sur cette maladie. Vous les trouverez ci-dessous, sous forme de questions réponses élémentaires. 

  • Depuis quand cette maladie existe-t-elle? elle a été reconnue en 1976 au Congo près de la rivière Ebola, même si elle existait probablement aupravant mais dans des régions isolées et avec un nombre de cas limités. Pendant longtemps il y avait des "petites" épidémies en Afrique de l'Est et centrale essentiellement, avec au maximum quelques centaines de victimes. Depuis 2014, les épidémies se sont déplacées vers l'Ouest (Congo, Sierra Léone, Guinée, Liberia) avec une ampleur inattendue (10 à 20 000 morts entre 2014 et 2015)
  • Quelle est son origine? C'est une infection due à un virus (Filovirus) hébergé par des chauves souris en Afrique. Ces chauves souris peuvent contaminer des fruits ou d'autres espèces animales susceptibles de contaminer secondairement l'homme qui les ingère.
  • Qu'est-ce qui en fait la gravité ? 2 choses, elle est très contagieuse (une personne malade en contamine 2 à 3 autres en moyenne) et certaines souches sont très virulentes avec un pourcentage de formes graves qui peut être très élevé (entre 40 et 80% de mortalité spontanée selon les souches).
  • Comment est-on contaminé? Une contamination par ingestion d'animaux porteurs du virus est possible à l'origine de l'épidémie. Mais par la suite c'est souvent au contact des fluides biologiques des malades (selles, vomi, sang) qui sont très riches en virus, que l'entourage ou les soignants sont contaminés. Par contre il n'y a pas de transmission par voie respiratoire. La transmission éventuelle par voie sexuelle est discutée.
  • Quel est le délai entre la transmission du virus et le début des signes (incubation)? Il est trés variable, de 3 à 21 jours mais le plus souvent de 3 à 9 jours.
  • A partir de quand est-on contagieux? Dès le début des signes cliniques.
  • Comment la maladie se présente-t-elle (signes cliniques)? Au début, elle commence à peu près comme une grippe avec une forte fièvre, des maux de tête, une fatigue importante, des douleurs musculaitres. Rapidement apparaissent des troubles digestifs (diarrhées, vomissements), puis des complications hémorragiques, des défaillances de plusieurs organes vitaux (foie, reins, coeur...). Elle dure entre 1 à 2 semaines avec évolution mortelle ou guérison spontanée mais surtout grâce à une prise en charge médicale.
  • Y-a-t-il des examens biologiques utiles? En période épidémique, la clinique est souvent suffisante. Au début, pour le diagnostic et la caractérisation du virus, le test le plus fiable est la recherche du génome par PCR au laboratoire. En médecine d'urgence et de brousse, des tests rapides (mais moins fiables) recherchant les antigènes du virus sont couramment utilisés. Enfin les tests courants sont très utiles pour le suivi des complications (baisse des plaquettes, globules rouges, globules blancs, perturbations des bilans hépatiques et rénaux...)
  • Quel est le traitement de l'infection Ebola? Pendant longtemps les principaux traitements curatifs étaient la réhydratation et la réanimation des patients. S'ils parvenaient à surmonter les complications, les patients éliminaient spontanément le virus. Actuellement des traitements reposant sur des anticorps monoclonaux dirigés contre le virus (mAb114 et REGN-EB3) sont utilisés et ont déjà contribué à des guérisons prouvées.
  • Peux-on la prévenir? Il faut tout d'abord réduire les risques de contamination en cas d'épidémie par des mesures de protection des sujets contacts et/ou de nettoyage désinfection. Concernant la vaccination, un vaccin atténué (rVSV-ZEBOV) est actuellement à l'étude. 
  • Y-a-t-il un risque de survenue d'une épidémie en Occident? Il est faible compte tenu de l'absence de réservoir animal et de la qualité globale des systèmes de santé.


Ref : https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/ebola-virus-disease et Feuillets de biologie  N° 324 mai 2015 : La fièvre à virus Ebola 

Jean-Michel Vialle, Médecin Biologiste
‹ Retour aux actualités

Pour installer l’application sur votre iPhone, cliquez sur l’icône et "Ajouter à l’écran d’accueil"