COVID LONG : LA PISTE DU VIRUS EPSTEIN BARR

COVID LONG : LA PISTE DU VIRUS EPSTEIN BARR
Catégorie : Actualité scientifique et médicale

La cause du Covid long, qui se traduit par la persistance de symptômes au moins 6 mois après la survenue de la COVID, n'est toujours pas connue. D'après une étude parue dans « Pathogens », des chercheurs américains ont mis en évidence un lien entre réactivation du virus Epstein-Barr et survenue d'un Covid long, caractérisé notamment par une fatigue chronique. La fatigue étant le principal symptôme de l'infection à EBV et de la mononucléose infectieuse, les chercheurs ont posé l'hypothèse d'une réactivation virale. En effet,  95 % des adultes en bonne santé sont positifs à l’infection latente par l'EBV, mais la réactivation de l'infection ne survient que dans certains cas (elle est détectée par des tests sérologiques). Elle peut être due ou favorisée par d'autres pathologies ou facteurs de stress.

Dans l'étude, près d'un tiers des 185 personnes interrogées et positives pour le Covid-19 a présenté des symptômes prolongés (dont quatre seulement avaient présenté une infection initiale asymptomatique). Et plus de 73 % des patients ayant un Covid long présentaient une réactivation de l'EBV.

 

Des taux élevés d'Ac anti-EA IgG signant la réactivation de l'EBV chez les personnes qui avaient des symptômes de Covid prolongés pendant des mois ont ainsi été fréquemment retrouvés. En outre, ces personnes avaient en majorité des Ac précoces (VCA IgM) quelques semaines seulement après avoir été testés positifs au Covid. Cela suggère que la réactivation de l’EBV se produit probablement simultanément ou peu après l’infection par le Covid  estiment les auteurs de l’étude.

Au vu de ces résultats, les auteurs estiment qu'il pourrait être utile de dépister une éventuelle réactivation de l'EBV chez les patients Covid afin de traiter précocement l'infection EBV, ce qui pourrait éventuellement avoir un effet positif sur le Covid long.

Cette étude insistant sur les possibles interactions virales sur le long terme renforcent des données précédentes  quiont aussi mis en évidence un lien entre la réactivation de l'EBV et la sévérité du Covid, comme une récente étude chinoise parue dans « Scientific Reports ».

REF: Pathogens https://www.mdpi.com/2076-0817/10/6/763
 

Jean-Michel Vialle, Médecin Biologiste
‹ Retour aux actualités

Pour installer l’application sur votre iPhone, cliquez sur l’icône et "Ajouter à l’écran d’accueil"